Infolettre 17 juillet 2020

Infolettre pour 17 juillet 2020.

 

Port du masque obligatoire

Afin de limiter la propagation de la COVID-19 et de se préparer à l’étape 3 du plan de déconfinement de la province, le Conseil municipal a approuvé un règlement temporaire qui rend obligatoire le port du masque dans les lieux publics intérieurs, notamment les restaurants, les magasins, les lieux de culte, les installations sportives, les lieux communautaires et les halls d’hôtel, ainsi que dans les espaces publics des installations de la Ville et des établissements de soins de santé. Le masque reste obligatoire dans les transports en commun et dans les installations de transport en commun. Les résidents sont encouragés à continuer de respecter les mesures de distanciation physique, de se laver les mains fréquemment et de rester chez eux lorsqu’ils sont malades.

Les jeunes enfants, les personnes ayant des troubles de santé ou un handicap les empêchant de porter un masque en toute sécurité, et les personnes incapables de mettre ou d’enlever elles-mêmes leur masque sont exemptés de cette obligation. De plus amples renseignements sont présentés à santepubliqueottawa.ca/masques.

Les exploitants de ces lieux doivent informer les clients et visiteurs de cette nouvelle exigence de vive voix et installer des panneaux appropriés à toutes les entrées publiques et dans les aires communes. Si un client refuse de porter un masque et n’est pas visé par une exemption, l’exploitant peut communiquer avec la Ville pour obtenir de l’assistance. Les agents des règlements s’affaireront principalement à informer les résidents au sujet des masques. Si d’autres mesures sont requises, les contrevenants pourraient faire l’objet d’accusations s’accompagnant d’amendes.

Le règlement sera en vigueur jusqu’à la prochaine réunion du Conseil, qui aura lieu le mercredi 26 août, et lors de laquelle il pourrait être reconduit.

 Justification du Règlement temporaire sur le port obligatoire du masque

Durant cette pandémie, l’objectif de SPO a été et continue d’être de protéger la santé des résidents d’Ottawa, en limitant le risque de propagation potentielle de l’infection. Dès le début, SPO a suivi de près la pandémie, tant au niveau local que dans d’autres juridictions. L’équipe a également mis à jour les lignes directrices et les protocoles, en fonction des preuves scientifiques les plus récentes, des données les plus récentes et des avis d’experts.

Comme nous l’avons expliqué dans le Rapport au Conseil, à mesure que de plus en plus d’entreprises et de milieux communautaires s’ouvrent et que les gens multiplient leurs contacts, le risque d’une augmentation rapide des infections et des éclosions est toujours présent. De plus en plus de preuves soutiennent le port d’un masque lorsqu’on se trouve dans un endroit public fermé, comme moyen important pour réduire la transmission de la COVID-19, pendant que le risque d’augmentation des taux d’infection se poursuit. La communauté scientifique et les organismes de santé publique internationaux ont conclu, en se basant sur le nombre croissant de preuves, que les masques non médicaux réduisent le taux de transmission de la COVID-19 des personnes qui les portent. La plupart des gens s’entendent pour dire que les masques représentent la meilleure solution, étant donné qu’ils réduisent la quantité de virus projetée dans les airs, sous forme de microgouttelettes respiratoires, par une personne atteinte du virus. D’autres mesures au niveau communautaire (distanciation sociale et lavage des mains) devront également être maintenues, dans le but de réduire la transmission de la COVID-19.

Comme il s’agit d’un nouveau virus, les organismes de santé publique ont dû agir sur la base de preuves émergentes qui ont évolué à mesure que la pandémie se propageait et que différentes juridictions ont essayé différentes interventions. Attendre des preuves, telles que des essais cliniques randomisés, pour promouvoir le port de masques n’est pas éthique, car de plus en plus de preuves acquises pendant la pandémie soutiennent le port de masques.

Ces éléments de preuve ont connu une évolution. En premier lieu, des études dans des laboratoires, en génie et en physique se sont attardées sur des matériaux permettant de bloquer les gouttelettes respiratoires. Des études de modélisation portant sur les avantages potentiels au niveau communautaire d’une utilisation minime des masques ont été effectuées, par la suite. Plus récemment, un nombre grandissant d’études a évalué les impacts dans les régions et les pays qui ont déjà mis en œuvre des politiques de masquage de masse lors de leur réponse à la COVID-19. Ces éléments de preuves sont, associés aux preuves sur l’impact de la transmission asymptomatique et présymptomatique, aux taux de transmission les plus élevés dans les environnements intérieurs par rapport aux environnements extérieurs, aux risques de résurgence avec une transmission communautaire continue comme cela a été démontré dans d’autres juridictions.

Par conséquent, il est important de prendre des mesures dès maintenant, comme par exemple rendre obligatoire l’utilisation de masques dans les espaces publics intérieurs, et de fournir des conseils basés sur les meilleures informations disponibles. Cela permettra à la population d’être dans la meilleure position possible, lors de la prochaine phase de réouverture des entreprises et des services et de reprise des activités, tout en réduisant le risque de résurgence.

Preuves émergentes

Si vous souhaitez examiner certaines preuves émergentes quant à l’utilisation des masques pour réduire la propagation de la COVID-19, veuillez consulter des ressources fournies par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) (en anglais seulement) et les Directives actualisées de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais seulement), datant du 9 juillet 2020 et dont un extrait est présenté ci-dessous (en anglais seulement) :

[Traduction] Étant donné que les personnes infectées sans symptômes peuvent transmettre le virus, il est également prudent d’encourager l’utilisation de masques en tissu dans les lieux publics où il existe une transmission communautaire. Les masques en tissu, s’ils sont fabriqués et portés correctement, peuvent servir de barrière aux gouttelettes expulsées du porteur dans l’air et l’environnement et lorsque d’autres mesures de prévention, telles que l’éloignement physique, ne sont pas possibles.

Les liens suivants, qui fournissent des renseignements additionnels soutenant le port du masque dans les espaces publics, sont disponibles sur le site de SPO :

Appui fourni par les entreprises locales

Des représentants de la communauté d’affaires d’Ottawa ont démontré un soutien important face à cette mesure et ont souligné qu’une politique rendant le port obligatoire du masque permettrait à toutes les entreprises d’être sur un pied d’égalité, de veiller à ce que les employés se sentent en sécurité dans leurs milieux de travail et de regagner la confiance du public, pour lui permettre de revisiter des établissements de détail. La Chambre de commerce d’Ottawa a émis une déclaration publique (en anglais seulement) qui vient soutenir cette approche.

Communication au sujet du port du masque

Le site santepubliqueottawa.ca/masques a été mis à jour, dans le but de fournir des renseignements et des directives quant à l’utilisation des masques en tissu et des couvre-visages. On y retrouve notamment des renseignements sur le type de personnes devant porter un masque et des renseignements au sujet du moment propice pour porter un masque et de la façon adéquate de les utiliser ou de les fabriquer et des renseignements au sujet des endroits où les acheter. Une foule de questions fréquemment posées portant sur cette nouvelle directive s’y retrouvent, également.

Une section présentant plusieurs directives et ressources pour les Entreprises et lieux de travail est également présente sur le site de SPO.

Enfin, nous demandons aux résidents de soutenir les entrepreneurs locaux et leurs employés, lors de la mise en œuvre de ce mandat, dans leurs magasins et leurs lieux de travail. De nombreuses personnes travaillent dans des conditions difficiles et nous devons continuer à nous soutenir mutuellement, avec patience et compréhension.

Le Cadre de la troisieme etape du deconfinement de la province

La Ville rouvre tous les équipements et structures de jeux des parcs le vendredi, et assouplit les restrictions de location d’installations, et de terrains de sport et de balle pour les jeux de sport organisés et les exercices, dans le cadre de la 3e étape de déconfinement de la province. La Ville continuera d’examiner la voie à suivre cet été pour reprendre d’autres programmes récréatifs et culturels.

De plus, la Ville, en consultation avec Santé publique Ottawa (SPO), examine les renseignements tirés de l’annonce provinciale de lundi et procède à une évaluation approfondie des besoins opérationnels. Les redéploiements de personnel, les rénovations des installations, la demande de services et la faisabilité financière sont en cours d’examen. Les renseignements sur la reprise des services supplémentaires et la réouverture des installations seront annoncés au cours des prochaines semaines au fur et à mesure qu’ils seront mis au point.

Équipements et structures de jeux des parcs

À compter du vendredi 17 juillet, toutes les aires de jeux et tous les équipements d’exercice des parcs de la Ville rouvriront après avoir été fermés pendant les quatre derniers mois. On rappelle à tous les utilisateurs de maintenir la distance physique avec des gens à l’extérieur de leur foyer, d’éviter de toucher leur visage et de se laver les mains après avoir utilisé l’équipement des parcs.

Location d’installations extérieures et intérieures

Avec l’extension des restrictions sur les rassemblements en plein air jusqu’à 100 personnes, les restrictions liées à la location de terrains de sport et de balle et aux parcs ont été assouplies. Les sports d’équipe peuvent maintenant reprendre le jeu compétitif à condition que les participants respectent les directives de distanciation physique, évitent les contacts physiques prolongés et délibérés, et qu’ils suivent les directives de leurs organismes directeurs.

La Ville a annulé tous les accords de location d’intérieur en juillet pour des événements, des réunions et des activités communautaires. Le personnel communique avec les titulaires de contrats de location en août pour leur signaler que tous les événements d’intérieur regroupant plus de 50 personnes seront annulés. Toutefois, la Ville examinera les demandes de location de locaux pouvant aller jusqu’à 50 personnes, au cas par cas. Ces locations devraient se conformer aux directives de distanciation physique et au règlement de la Ville sur le port obligatoire du masque.

Programmes et installations récréatifs et culturels

La Ville examine la meilleure façon de reprendre les programmes récréatifs et culturels additionnels tout au long de l’été, y compris l’accès aux installations et programmes de conditionnement physique. La Ville travaille à la conception de programmes et à l’aménagement d’installations pour favoriser la distanciation physique et pour aider à protéger les participants et le personnel.

Les piscines ont déjà rouvert pour la baignade publique et individuelle sur réservation. Vous pouvez maintenant faire une réservation à l’aide du nouveau système de réservation en ligne. De plus, des cours de natation par semaine modifiés commenceront le lundi 20 juillet. Il est maintenant possible de s’y inscrire en ligne.

Centres municipaux de garde d’enfants

À compter du 27 juillet 2020, tous les centres de garde d’enfants autorisés pourront passer de la taille actuelle de la cohorte de 10 à une taille de cohorte de 15 enfants avec l’obligation de maintenir des ratios et des tailles de groupes de moins de 15, conformément à la Loi sur la garde d’enfants et la petite enfance. Cela devrait amener le secteur de la garde d’enfants à environ 90 % de sa capacité d’exploitation avant l’épidémie de la COVID-19.

Lancement du projet pilote de trottinettes électriques

La Ville est heureuse d’annoncer que trois exploitants, Bird Canada, Lime et Roll, offriront jusqu’à 600 trottinettes électriques en partage pour les déplacements sur les sentiers polyvalents, les bandes cyclables et les rues d’Ottawa. Les trottinettes électriques sont un moyen de transport permettant de respecter la distanciation physique et de limiter le nombre de voitures sur les routes et le nombre de personnes dans les transports en commun.

Le projet pilote de trottinettes électriques, qui vise à évaluer l’intérêt du public et à voir si la conduite et le stationnement se font de façon courtoise et sécuritaire, se terminera à la fin octobre. La Ville se réjouit de collaborer avec Bird Canada, Lime et Roll pour offrir un programme de trottinettes électriques sûr et plaisant aux résidents et aux visiteurs.

Les entreprises souhaitant fournir des trottinettes électriques avaient jusqu’au vendredi 26 juin pour présenter leur proposition. La Ville a conclu une entente avec Bird Canada et met la dernière main aux contrats avec Lime et Roll. Les résidents devraient voir les trottinettes de Bird Canada circuler dans les rues à partir du jeudi 16 juillet, et celles de Lime et de Roll, dans les jours qui suivent.

La Ville sollicite des dons de masques en tissu pour les personnes dans le besoin

Le Groupe de travail sur les besoins humains de la Ville d’Ottawa sollicite des dons de masques en tissu pour les résidents qui n’ont pas les moyens d’en acheter un ou de s’en procurer un. Les masques donnés seront distribués par des partenaires communautaires aux personnes dans le besoin partout à Ottawa.

Grâce aux dons des résidents et de nos partenaires, le Groupe a distribué plus de 7 500 masques en tissu dans la ville, mais la demande dépasse encore les 15 000 masques. 

Voici comment les masques doivent être conçus :

  • Ils doivent être faits de deux ou trois couches de tissu tissé serré mais respirant, comme du coton, de la flanelle ou du tissu matelassé.
  • Il ne doit pas y avoir de couture au niveau de la bouche ou du nez, pour éviter les fuites d’air.
  • Ils doivent idéalement comporter des plis horizontaux pour permettre un ajustement à différents types de visages.

Comment faire un don?

Pour déposer votre don, veuillez prendre rendez-vous en écrivant à[email protected]. Les règles de distanciation physique s’appliquent lorsque vous faites un don

Sacs à dos pour Overbrook Youth

Le comité de sécurité de l'Overbrook Community Association (OCA) et Prezdential Basketball lancent une campagne pour fournir à 300 jeunes Overbrook dans le besoin des sacs à dos gratuits, remplis de fournitures scolaires, un masque réutilisable et un tout nouveau tee-shirt, juste à temps pour le retour -école. Ces sacs à dos aideront nos jeunes à commencer l'année scolaire avec fierté et un sentiment d'appartenance à la communauté. Étant donné que les quartiers économiquement et socialement diversifiés comme le nôtre ont été les plus touchés par COVID-19 et ses retombées, il est plus important que jamais de s'entraider et de combler l'isolement social. Les sacs à dos pour les jeunes d'Overbrook sont les premières de plusieurs petites collectes de fonds par le comité de la sécurité de l'OCA qui appuieront les initiatives de construction de quartier gérées par des bénévoles dans notre communauté.

Votre don financier sera utilisé pour acheter des articles que nous n'avons pas pu obtenir via RRCRC ou les détaillants. Aucun montant n'est trop petit. Tout excédent sera utilisé pour soutenir d'autres activités de basket-ball OCA-Prezdential pour les jeunes d'Overbrook. Veuillez faire un don aujourd'hui à: https://www.gofundme.com/f/Backpacks-for-Overbrook-Youth

Revitalisation du chemin de Montréal

Voici un compte rendu des travaux qui seront effectués dans le cadre du projet de revitalisation du chemin de Montréal au cours des deux prochaines semaines (du 13 au 24 juillet). Les travaux des deux prochaines semaines se dérouleront principalement aux emplacements suivants :

  • Intersection du chemin de Montréal et de la promenade Vanier : Poursuite des travaux sur l’infrastructure souterraine des services publics, d’excavation et de bétonnage. Ces travaux sont importants et nécessitent l’aménagement de l’infrastructure souterraine des services publics, la reconstruction de la plateforme de la chaussée et la réfection des quadrants nord-est et nord-ouest de l’intersection. Ils seront effectués en trois étapes et devraient être terminés à la fin du mois d’août 2020. La promenade Vanier sera réduite à deux voies en direction nord et à deux voies en direction sud. Le chemin de Montréal sera réduit à une voie dans chaque direction.
  • Chemin de Montréal, entre le chemin North River et l’avenue Marier : Poursuite des travaux et test de mise en service de la nouvelle conduite d’eau principale. Les équipes d’entretien des routes travaillent en parallèle à la construction des services publics et de la plateforme de la chaussée. La construction des bordures du côté nord du chemin de Montréal, entre le chemin North River et la promenade Vanier, doit commencer plus tard la semaine prochaine.
  • Chemin de Montréal, entre l’avenue Marier et la rue Cantin : À la fin de juin s’est amorcée la nouvelle étape de la réfection de la conduite d’eau principale sur le chemin de Montréal à l’est de l’avenue Marier. Des interruptions temporaires de l’alimentation en eau ont été nécessaires sur le chemin de Montréal et plusieurs rues secondaires, afin de débrancher la conduite d’eau principale entre les rues secondaires et le chemin de Montréal. D’autres coupures d’eau sont à prévoir pendant que les équipes poursuivront la mise en place des services provisoires d’alimentation en eau. Des avis de coupures seront envoyés au moins 24 heures à l’avance aux résidents et aux propriétaires d’entreprises. La réfection de l’intersection de la rue Cantin et du boulevard Ducharme est amorcée et exigera la fermeture de l’intersection jusqu’à la fin du mois de novembre 2020. 
  • Chemin North River, entre le chemin de Montréal et l’impasse : Poursuite des travaux et test de mise en service de la nouvelle conduite d’eau principale. La prochaine étape des travaux portera sur la construction de la plateforme de la chaussée, des trottoirs et des bordures, suivie de la pose de la couche de base d’asphalte. La remise en état, l’aménagement paysager et la pose de la dernière couche d’asphalte seront réalisés au printemps 2021. En juillet, les équipes commenceront la reconstruction du sentier polyvalent du côté ouest du chemin North River, des travaux qui nécessiteront la fermeture de l’installation. Les cyclistes et les piétons devront respecter la signalisation temporaire et partager le côté est de la route et le trottoir, qui doit être construit. 
Adresse courriel : [email protected]
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON, K1P 1J1