Lancement du groupe de travail sur le logement abordable

Les élus ont mis sur pied un groupe de travail pour s'attaquer aux problèmes de logement abordable dans la circonscription.

Aujourd'hui, des élus à Ottawa - Vanier des paliers de gouvernement provincial et municipal - ont lancé un groupe de travail sur le logement abordable qui s'efforcera d'aider à trouver des solutions pour la circonscription et au-delà.

Le Groupe de travail sur le logement, dirigé par la députée d'Ottawa — Vanier, Lucille Collard, comprend les conseillers municipaux d'Ottawa Tim Tierney (quartier 11, Beacon Hill-Cyrville), Mathieu Fleury (quartier 12, Rideau-Vanier) et Rawlson King (quartier 13, Rideau-Rockcliffe) ).

La députée Collard s'est engagée à créer le groupe de travail dans sa plate-forme électorale plus tôt cette année, étant donné le défi et les difficultés croissants liés au manque d'options de logement adéquates, sûres et abordables à Ottawa — Vanier, ainsi que dans toute la ville. Ottawa a actuellement une liste d'attente de logements sociaux qui dépasse 12000 familles, une augmentation de près de 15% depuis 2017.

«Indépendamment du contexte ou des circonstances socio-économiques, le manque actuel de logements abordables et son impact sur notre communauté est un problème que les électeurs soulèvent constamment», a déclaré M. Collard. «Après avoir discuté avec mes collègues élus, nous avons déterminé qu'en mettant en commun nos connaissances et nos ressources, nous serions les plus efficaces pour aider à résoudre ce problème critique de logement.

Les membres du groupe de travail ont chacun travaillé sur des projets liés à l'amélioration de l'abordabilité du logement et à la réduction de l'itinérance dans leurs rôles respectifs. Cependant, le groupe voit cette initiative comme une nouvelle opportunité de trouver des solutions créatives.

Déjà, le groupe a convenu que l'accent devrait être mis sur la réduction du nombre de familles d'Ottawa actuellement en attente d'accès à un logement social, en particulier celles qui vivent actuellement dans des chambres de motel bondées. Le groupe de travail cherche également à se concentrer sur la création d'espaces sûrs pour les femmes et les enfants inuits qui cherchent un abri et un logement permanent, en particulier ceux qui fuient la violence.

Pour s'appuyer sur les nombreuses initiatives positives qui ont déjà eu lieu localement, le groupe se penchera sur des actions et des outils spécifiques qui pourraient ouvrir la voie à la création de logements plus abordables. Celles-ci comprennent l'identification et la cartographie des terres disponibles appartenant à tous les niveaux de gouvernement afin de créer une liste complète des propriétés potentielles où de nouveaux logements abordables et / ou sociaux pourraient être situés. Cela impliquerait également d'avoir une vision plus large des possibilités de financement et de partenariat qui pourraient être mises à profit, des programmes et subventions des gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux au soutien et aux investissements du secteur privé. Enfin, coordonner les efforts législatifs pour s'assurer que tous les niveaux de gouvernement travaillent de manière complémentaire.

Le groupe de travail a entamé ses travaux préliminaires et sollicitera l'engagement de divers intervenants communautaires et d'experts du logement pour éclairer sa stratégie et ses activités au cours des prochains mois.

Citations des membres du Groupe de travail sur le logement abordable d'Ottawa — Vanier:

«L'abordabilité du logement a toujours été un défi complexe à résoudre. Et maintenant, la pandémie et les circonstances économiques actuelles ne font qu'ajouter au défi. Cependant, en réunissant les bonnes personnes à la table et en examinant toutes nos options en collaboration, nous avons une meilleure chance de faire une différence dans la vie des nombreux résidents d'Ottawa — Vanier profondément touchés par les mauvaises options de logement. -Lucille Collard, députée d'Ottawa — Vanier

«L'abordabilité du logement et l'itinérance dans la ville d'Ottawa sont passées d'une crise urgente à une urgence qui menace notre qualité de vie. Je suis donc heureux de participer au Groupe de travail sur le logement abordable avec mes collègues municipaux et provinciaux afin de rechercher des solutions sérieuses pour aborder et résoudre les graves problèmes de logement auxquels nous sommes confrontés à Ottawa-Vanier. -Rawlson King, conseiller municipal de Rideau-Rockcliffe (quartier 13)

Au cours de la pandémie COVID19, nous avons vu à quel point l’urgence en matière de logement et d’itinérance dans la ville n’a fait qu’empirer. Ottawa est une grande ville. Nous devons nous assurer que tout le monde dans notre ville a une clé d'un logement, avec un bail. Je suis heureux de jouer un rôle de leadership avec d'autres élus au sein du Groupe de travail sur le logement abordable d'Ottawa-Vanier. Nous devons mettre l'accent sur les investissements dans le logement avec plus de 12 000 résidents qui ont besoin de logements abordables dans notre ville. -Mathieu Fleury, conseiller municipal de Rideau-Vanier (quartier 12)

«Rassembler les connaissances et les ressources de nos collègues municipaux et provinciaux, en plus d'autres intervenants communautaires en tant que membres de ce groupe de travail; est un pas dans la bonne direction pour aider à atténuer le manque de logements abordables. Ensemble, nous pouvons faire de grands progrès pour trouver des solutions viables pour aider ceux qui en ont le plus besoin. Le processus prendra du temps, mais il peut être réalisé. » - Tim Tierney, conseiller municipal de Beacon Hill-Cyrville (quartier 11)

Adresse courriel : [email protected]
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON, K1P 1J1