Ce que fait la Ville pour enrayer la violence fondée sur le sexe

Le 25 novembre et le début de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, qui s’étend du vendredi 25 novembre (Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes) au samedi 10 décembre (Journée des droits de l'homme).

Le 25 novembre et le début de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe, qui s’étend du vendredi 25 novembre (Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes) au samedi 10 décembre (Journée des droits de l'homme).

Cette campagne mondiale, destinée à éveiller les consciences à la violence fondée sur le sexe, offre à la Ville l’occasion de promouvoir, grâce à ses politiques et à ses stratégies, la sécurité des femmes et des personnes de diverses identités de genre dans notre collectivité.

Si cette campagne s’étend sur les 16 prochains jours, la Ville reste chaque jour fidèle à sa volonté de prévenir la violence fondée sur le sexe. Voici un aperçu des mesures que nous prenons afin de veiller à ce que notre ville soit sécuritaire pour toutes les femmes et toutes les personnes de diverses identités de genre :

  • Offrir au personnel de la Ville des documents d’apprentissage et des activités de formation sur la prévention de la violence fondée sur le sexe.
  • Actualiser les ressources que consacre la Ville aux milieux de travail respectueux, à la violence et au harcèlement afin de prévenir la violence fondée sur le sexe, de protéger les femmes et les personnes de diverses identités de genre contre cette violence et de l’enrayer.
  • Mettre au point des politiques et des plans rigoureux pour assurer la protection contre la violence fondée sur le sexe et pour mieux réagir à cette violence.
  • Prioriser la violence fondée sur le sexe dans Plan de sécurité et de bien-être dans les collectivités de la Ville
  • Financer la première étude sur la maltraitance financière, qui fait état des combats menés sans bruit et dans l’ombre par les survivants de cette maltraitance au Canada.
  • Améliorer l’accès aux produits menstruels gratuits dans les établissements de la Ville.

La promotion de la Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres
La Stratégie sur la condition féminine et l'équité des genres témoigne de l’attachement de la Ville à ces deux grandes causes. Le Conseil municipal a approuvé cette stratégie en avril 2021 pour veiller à ce que les services, les plans et les stratégies de la Ville intègrent le point de vue des genres et permettent de promouvoir proactivement la participation des femmes et l’équité des genres.

La phase 1 de cette stratégie, qui bat son plein, vise essentiellement à apporter, dans les plans, les stratégies et les services de la Ville, des changements adaptés à l’équité des genres. Elle vise aussi à éveiller les consciences, parmi le personnel, à l’équité des genres et à réunir des données pour analyser l’expérience que vivent les femmes.

La phase 2 de cette stratégie a pour but de transformer considérablement l’administration municipale en collaborant avec la collectivité pour définir les moyens grâce auxquels Ottawa peut atteindre son objectif dans la réalisation de l’équité des genres. En juin, la Ville a réuni les commentaires de la collectivité pour éclairer la conception de la phase 2, qui devrait être présentée au Conseil municipal en 2023.

La participation de la Ville à l’initiative mondiale Des villes sûres et des espaces publics sûrs menée par ONU Femmes
À l’automne 2022, la Ville a commencé à participer à l’initiative emblématique mondiale lancée par ONU Femmes sous le titre Des villes sûres et des espaces publics sûrsS’ouvre dans un nouvel onglet ou une nouvelle fenêtre(lien externe) (lien en anglais seulement). Cette initiative, qui s’étend à 55 villes dans 32 pays, vient étayer les efforts des administrations locales et des gouvernements nationaux dans la prévention des formes sexuelles et des autres formes de la violence fondée sur le sexe et dans la lutte contre cette violence exercée à l’encontre des femmes et des jeunes filles dans les espaces publics.

« Consciente de la difficulté universelle du harcèlement sexuel et des autres formes de violence contre les femmes dans les espaces publics, la Ville d’Ottawa fait partie d’un solide réseau mondial d’administrations locales, d’organismes partenaires dans la promotion des droits des femmes et d’autres partenaires de la société civile qui entendent attirer l’attention sur le harcèlement sexuel dans les espaces publics, ce qui touche le plus souvent les femmes et les jeunes filles de situations différentes, et qui ont la volonté de prendre les mesures concrètes pour y mettre fin », a déclaré Kalliope Mingeirou, cheffe de la Section de l'élimination de la violence à l'égard des femmes, à ONU Femmes.

En participant à cette initiative, la Ville a accès aux connaissances, aux outils et à l’aide technique qui viennent appuyer nos efforts de prévention de la violence fondée sur le sexe dans les espaces publics.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des grandes stratégies et des plans clés de la Ville pour l’équité, dont la Stratégie sur la condition féminine et l’équité des genres, la Stratégie de lutte contre le racisme, le Plan municipal sur la diversité et l’inclusion, le Plan d’action de réconciliation et le Plan de sécurité et de bien-être dans les collectivités.

« Chaque femme et chaque jeune fille mérite de mener une vie sans harcèlement sexuel et d’avoir le sentiment d’être en sécurité dans les espaces publics. Dans le cadre de l’action d’ONU Femmes, l’initiative Des villes sûres et des espaces publics sûrs, qui s’inscrit dans la Stratégie de la Ville sur la condition féminine et l’équité des genres, promeut le droit des femmes et des jeunes filles de profiter des espaces publics sans violence, a déclaré Suzanne Obiorah, directrice du Service de l’équité des genres et des races, de l’inclusion, des relations avec les Autochtones et du développement social de la Ville d’Ottawa. La Ville fait la promotion de la sécurité de l’accès aux services essentiels. Elle promeut aussi la participation aux activités culturelles et récréatives. Elle rehausse l’inclusion sociale des femmes et des jeunes filles et promeut la bonne santé et le mieux-être. En devenant une ville promotrice de l’initiative emblématique mondiale d’ONU Femmes, Ottawa s’arme des outils et des ressources qui permettent de promouvoir, partout dans le monde, des relations respectueuses des genres, l’égalité des genres, et en définitive, de nous rapprocher de la réalisation de notre vision : devenir une ville sécuritaire et inclusive pour tous les résidents et toutes les résidentes. »

Adresse courriel :
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON K1P 1J1