L'Ontario élargit les services de santé mentale pour les enfants et les jeunes

Des investissements qui s’inscrivent dans le cadre du plan de la province visant à créer un système global de santé mentale et de lutte contre les dépendances

Le gouvernement de l'Ontario procède à des investissements ciblés de 24,3 millions de dollars afin d'embaucher du personnel supplémentaire, d'améliorer l'accès aux services de counseling et de thérapie, de mettre en place de nouveaux programmes pour la gestion du stress, de la dépression et de l'anxiété, et de s'attaquer aux troubles alimentaires et aux autres problèmes auxquels se heurtent les enfants et les jeunes. Ce financement provient de l'enveloppe de 176 millions de dollars annoncée dans Vers le mieux-être, le plan global du gouvernement visant à créer un système provincial de santé mentale et de lutte contre les dépendances pleinement intégré.

 

Le premier ministre Doug Ford était accompagné aujourd'hui de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, du ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances, Michael Tibollo, et de la ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine, Jill Dunlop, pour fournir des détails à ce sujet.

« Je sais que la pandémie a engendré des défis pour beaucoup de nos enfants et de nos jeunes. C'est pourquoi notre gouvernement effectue ces investissements ciblés afin de leur faciliter l'accès aux services de santé mentale et de lutte contre les dépendances dont ils ont besoin, a déclaré le premier ministre Ford. À titre de premier ministre, je veux m'assurer qu'il y a toujours quelqu'un prêt à vous écouter et à vous fournir une aide experte. Nous devons nous soutenir et nous aider les uns les autres afin de traverser cette période difficile et de nous engager ensemble sur la voie de la reprise. »

« Notre gouvernement continue de réaliser des investissements essentiels dans le secteur de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances afin que les enfants, les jeunes et leur famille aient accès au soutien dont ils ont besoin, surtout en ces temps difficiles, a indiqué la ministre Elliott. Nous sommes déterminés à créer un système global et interconnecté de santé mentale et de lutte contre les dépendances qui profitera aux gens de tous les coins de la province. »

Le gouvernement fait des investissements ciblés dans les services de soutien en santé mentale en milieu communautaire pour les enfants et les jeunes en mettant un accent particulier sur les programmes fondés sur des données probantes et l'innovation. Ces investissements comprennent :

  • 11 millions de dollars pour plus de 80 fournisseurs de services de santé mentale destinés aux enfants et aux jeunes, afin d'accroître la capacité des services essentiels de première ligne en santé mentale pour les enfants et les jeunes et d'y améliorer l'accès, y compris par :
    • l'embauche de personnel supplémentaire;
    • l'achat et la mise sur pied de ressources additionnelles afin d'améliorer l'accès aux services, dont le counseling, la thérapie et les services intensifs et en cas de crise;
    • l'offre de soutien aux familles et aux soignants d'enfants et de jeunes présentant des problèmes de santé mentale ou de dépendance.
  • 5,8 millions de dollars pour des équipes dédiées au bien-être des jeunes dans 10 Carrefours bien-être pour les jeunes à l'échelle de la province. Ces points de service conçus pour les jeunes et adaptés à leurs besoins offrent sans rendez-vous l'accès à des soins primaires et à des services de santé mentale et de lutte contre les dépendances aux jeunes de 12 à 25 ans.
  • 3,7 millions de dollars pour un nouveau programme lié aux troubles alimentaires. Ce programme d'intervention précoce aidera à prévenir les troubles alimentaires et à soutenir les enfants et les jeunes jusqu'à l'âge de 25 ans qui y sont confrontés. Il y aura quatre emplacements pilotes pour commencer et l'expansion du programme à l'échelle de la province est en cours de planification.
  • 2 millions de dollars pour déployer un programme ontarien de psychothérapie structurée pour les familles, les enfants et les jeunes. Ce nouveau programme leur offrira des services de soutien en santé mentale fondés sur des données probantes. L'objectif est d'aider les familles, les enfants et les jeunes à développer des compétences pour gérer le stress, la dépression et l'anxiété d'une façon saine.
  • 1 million de dollars pour les services de santé mentale pour les enfants et les jeunes prodigués dans des établissements collectifs, afin d'offrir des soins qui répondent mieux aux besoins de ces patients.
  • 800 000 $ pour appuyer la création et le fonctionnement de l'organisme Eating Disorders Ontario, qui favorisera l'amélioration de la qualité des services liés aux troubles de l'alimentation, à l'échelle du secteur.

« Depuis le début de la pandémie de COVID-19, nous avons vu des milliers de personnes et de familles demander de l'aide et nous savons que plusieurs continuent aujourd'hui d'être confrontés à des problèmes de santé mentale et de dépendances, a ajouté le ministre associé Tibollo. En élargissant significativement l'accès au soutien en matière de santé mentale et de lutte contre les dépendances pour nos enfants et nos jeunes, nous faisons un autre pas vers l'édification d'un système de santé mentale et de lutte contre les dépendances adapté aux besoins de l'avenir, grâce auquel les gens et les familles de tout l'Ontario seront pleinement soutenus dans leurs parcours vers le bien-être mental. »

« Nous avons clairement pris conscience de la demande de soutien en santé mentale pour les enfants et les jeunes de notre province et nous devons nous assurer de répondre à leurs besoins, a conclu la ministre associée Dunlop. Ces nouveaux investissements dans des programmes ciblés permettront à nos jeunes et à leurs soignants d'accéder à des services de santé mentale de meilleure qualité qui leur ouvriront la voie de l'épanouissement. »

Faits en bref

  • Afin de mettre en œuvre son plan intitulé Vers le mieux-être, l’Ontario investit 3,8 milliards sur 10 ans pour créer de nouveaux services et étendre les programmes existants.
  • Le gouvernement investit 176 millions de dollars cette année dans la santé mentale et la lutte contre les dépendances. Cela s’ajoute à la somme de 174 millions de dollars que le gouvernement a investie l’an dernier pour les programmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances, portant les nouveaux investissements de base à l’échelle du secteur depuis 2019-2020 à un total de plus de 350 millions de dollars.
  • Dans le cadre de sa réponse à la pandémie de COVID-19, la province a investi une somme supplémentaire de 26,75 millions de dollars en aide financière d’urgence pour les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances. Ces fonds ont déjà aidé plus de 40 000 Ontariennes et Ontariens à continuer à avoir accès aux services dont ils ont besoin pendant cette période difficile. Il s’agit notamment de nouvelles formes de soutien comme des outils et du counseling en ligne et virtuels.
  • Cette année, la province investit 19,25 millions de dollars pour soutenir la santé mentale des étudiants et étudiantes de niveau postsecondaire.
  • Afin de trouver le soutien qui vous convient, visitez la page COVID-19 : Soutien aux personnes pour obtenir des renseignements concernant les nombreux services en santé mentale offerts gratuitement en Ontario.

Connectez-vous avec nous

Adresse courriel : rideaurockcliffeward@ottawa.ca
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON, K1P 1J1