L'Ontario élargit la collecte de données pour aider à freiner la propagation de la COVID-19

Les renseignements additionnels fourniront une image plus complète de l’éclosion.

En réponse aux demandes de dirigeants communautaires et d'experts de la santé publique, le gouvernement de l'Ontario propose une modification réglementaire afin d'ordonner la communication de données sur la race, le revenu, la langue et la taille du ménage des personnes qui ont obtenu un résultat positif à la COVID-19. Cela aidera à garantir que la province possède une image plus complète de l'éclosion. Cette modification permettra la collecte de données d'une façon uniforme à l'échelle de la province, tout en garantissant la protection de la population ontarienne.

« Alors que l'éclosion de la COVID-19 a évolué localement, le système de santé publique de l'Ontario a fait preuve d'une réactivité remarquable, a déclaré Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé. Comme l'ont demandé des dirigeants communautaires, nous agissons pour soutenir et accroître le travail nécessaire pour aider à protéger nos collectivités partout dans la province. »

En vertu de ces modifications proposées, les particuliers dont le test de dépistage de la COVID-19 est positif se feront poser trois questions supplémentaires concernant leur race, leur revenu, la langue qu'ils parlent et la taille de leur ménage. Les personnes peuvent choisir de ne pas répondre à l'une ou à l'ensemble de ces questions. La vie privée des particuliers est protégée comme elle l'est pour tous les renseignements actuellement collectés relativement à d'autres maladies.

« Nous reconnaissons que certains Ontariennes et Ontariens peuvent être plus à risque de contracter la COVID-19. Cela comprend la population ontarienne racialisée et les particuliers ayant des revenus plus faibles, a expliqué la ministre Elliott. La collecte de ces données aidera à orienter les décisions alors que le travail continue pour freiner la propagation du virus et protéger certaines de nos personnes les plus vulnérables. »

En recueillant des données à l'échelle de la province, et d'une manière normalisée, nous aurons une image plus complète de l'éclosion. La province continuera à travailler avec les bureaux de santé publique locaux et ses autres partenaires des soins de santé afin de déployer des politiques efficaces pour réagir à l'éclosion de la COVID-19.

Faits en bref

  • Afin de favoriser le déploiement de cet effort de collecte de données, la province mobilise les intervenants et les experts en matière d’équité en santé, notamment la Direction générale contre le racisme et les partenaires autochtones.
  • Les données anonymisées seront rendues disponibles aux chercheurs reconnus par le truchement de la Plateforme ontarienne des données sur la santé, mais la protection de la vie privée des particuliers est la priorité.
  • La province a récemment déployé la nouvelle étape de son plan de dépistage de la COVID-19 afin de détecter et de freiner rapidement la propagation du virus. L’élargissement important du dépistage ira de pair avec les efforts continus de dépistage des cas et des contacts des bureaux de santé publique locaux.
  • L’Ontario a haussé le financement de la santé publique de 160 millions de dollars pour favoriser le contrôle, la surveillance ainsi que les tests en laboratoire et à domicile concernant la COVID-19.

Connectez-vous avec nous

Adresse courriel : rideaurockcliffeward@ottawa.ca
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON, K1P 1J1