Le Comité approuve les travaux de réaménagement du pavillon Aberdeen

Illustration sur laquelle on aperçoit l’hôtel de ville d’Ottawa à l’arrière-plan. Au premier plan figurent un trait gris vertical et un trait brun horizontal. L’inscription « Mise à jour du Comité du patrimoine bâti » est au centre.

Le Comité du patrimoine bâti a approuvé aujourd’hui une demande de modification du pavillon Aberdeen(lien externe), un lieu historique national, afin d’assurer la conservation à long terme du bâtiment, les derniers travaux majeurs de rénovation ayant eu lieu au début des années 1990.  

Les travaux proposés comprennent le remplacement de la toiture supérieure, inférieure et des entrées, ainsi que la réparation des ouvrages de métal sur le dôme supérieur, les tourelles d’angle, les coupoles, les murs extérieurs et les ouvrages décoratifs. En outre, une fortification des structures est nécessaire au niveau du système de poutres et renforts. Les ouvriers remplaceront donc de la volige et des pannes, remettront en état les fenêtres, installeront de nouvelles portes imitation de bois, assureront la réfection de la dalle de plancher en béton et procéderont au retrait de la peinture à base de plomb. Puis, un nouveau système de traçage de la chaleur et des panneaux amovibles pour accueillir les unités de climatisation portatives seront installés pour rendre le bâtiment plus confortable pour les visiteurs. Les travaux de réaménagement commenceront en janvier prochain et s’étaleront sur deux saisons de construction. Le personnel chargé du patrimoine collabore avec les Services d’infrastructure afin de coordonner ces travaux et ceux du projet Lansdowne 2.0.

Le pavillon Aberdeen est situé sur une partie de Lansdowne qui fait l’objet d’une Entente de servitude de conservation du patrimoine conclue entre la Ville d’Ottawa et la Fiducie du patrimoine ontarien. Avant que les travaux puissent commencer, la Ville devra donc soumettre une demande de modification à la Fiducie du patrimoine ontarien, qui est favorable à ce projet.

Le Comité a également approuvé la désignation de l’usine de purification de l’eau de l’île Lemieux(lien externe) puisqu’elle satisfait à huit des neuf critères de désignation. L’usine est un excellent exemple d’un complexe industriel influencé par les styles architecturaux populaires du début du XXe siècle.

Construite entre 1915 et 1917, la propriété a une valeur esthétique et historique en tant que première usine de traitement des eaux à Ottawa, fournissant aux résidents une eau potable propre. Cette usine est associée à Gore, Nasmith and Storrie, un cabinet d’ingénierie-conseil responsable de la conception et de la construction de plusieurs importantes usines de traitement de l’eau canadiennes dans les années 1920 et 1930. Ces bâtiments sont des infrastructures industrielles historiques et trônent tout au long de la rivière des Outaouais.

Les points abordés lors de la réunion d’aujourd’hui seront présentés au Conseil le mercredi 10 juillet, à l’exception d’un rapport accompagné d’une demande de démolition et de nouvelle construction au 381, rue Kent,(lien externe) qui sera soumis au Conseil en septembre.

Articles récents

Partager cette page

Restez connecté•e avec nous

Adresse courriel :
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON K1P 1J1