Le Comité approuve une stratégie pour loger plus rapidement la clientèle des refuges

Illustration sur laquelle on aperçoit l’hôtel de ville d’Ottawa à l’arrière-plan. Au premier plan figurent un trait gris vertical et un trait violet horizontal. L’inscription « Mise à jour du Comité des services communautaires » est au centre.

Le 27 juin, le Comité des services communautaires de la Ville a approuvé aujourd’hui la stratégie intégrée de transition au logement(lien externe) pour aider les personnes seules en situation d’itinérance à trouver un logement et réduire la pression actuellement exercée sur le réseau de refuges.

À l’heure actuelle, les refuges communautaires d’Ottawa débordent, et plus de gens font appel au réseau chaque jour. Les deux centres de distanciation physique de la ville épongent actuellement le surplus des refuges. La stratégie vise à stabiliser le réseau de refuges et à aider la clientèle à trouver rapidement un logement stable.

La Ville continuerait à offrir des solutions temporaires pour absorber le surplus des refuges cette année afin que quiconque ayant besoin d’un lit puisse en trouver un, et collaborerait avec ses partenaires à une solution coordonnée de relogement rapide consistant à placer plus rapidement la clientèle dans des logements avec services de soutien et des logements communautaires. Elle lancerait aussi un projet pilote d’allocation de logement bonifiée en fonction du loyer du marché réel afin d’aider la clientèle ayant besoin de soutien financier supplémentaire à obtenir un logement à long terme.

Pour faire face à l’augmentation prévue de la demande en service des cinq prochaines années, la Ville continuerait d’aménager des logements avec services de soutien, ce qui comprend les 198 en cours, et s’affairerait à atteindre la cible de 50 nouveaux logements de ce type par an énoncée dans le Plan décennal de logement et de lutte contre l’itinérance.

Elle collaborerait avec le secteur des refuges pour proposer de nouvelles initiatives ainsi que des services intégrés afin de mieux orienter la clientèle à la recherche d’un logement. L’objectif à long terme est d’instaurer un carrefour communautaire de logements avec services de soutien où seraient offerts différents logements et services sociaux axés sur la transition vers un logement permanent stable.

La Ville utiliserait 8,7 millions de dollars existants pour le projet pilote d’allocation de logement et l’exploitation des centres servant à absorber le surplus des refuges. Les autres besoins financiers seront inclus dans la version à jour du plan financier à long terme des Services du logement et examinés dans le cadre du processus budgétaire 2024.

Le Comité a aussi approuvé une stratégie pour la première phase des solutions de rechange plus sécuritaires pour l’intervention en cas de crises de santé mentale et de consommation de substances(lien externe). Cette stratégie découle d’une recherche exhaustive et des consultations menées par le Conseil d’orientation sur la santé mentale et les dépendances d’Ottawa.

Elle serait en place pour une période initiale de trois ans à un seul endroit dès 2024. Un numéro de téléphone autre que le 9-1-1 servirait à trier les appels et à répartir les intervenantes et intervenants. Il y aurait un service mobile disponible en tout temps pour répondre aux appels, service chapeauté par des professionnelles civiles et professionnels civils possédant de l’expertise en crises de santé mentale et de consommation de substances. Des personnes en civil fourniraient des services d’intervention en cas de crise tenant compte des traumatismes et culturellement adaptés. La clientèle bénéficierait d’un suivi, notamment d’un aiguillage vers des services communautaires pour du soutien permanent. Durant la première phase, le Conseil d’orientation et la Ville évalueraient le rendement et le mécanisme afin de préparer un plan d’expansion future.

Le Comité a aussi eu des nouvelles de l’avancement du Plan de sécurité et de bien-être dans les collectivités(lien externe). En 2022, la Ville a jeté des bases solides en nommant les personnes clés et en instaurant les processus et outils nécessaires à la réussite du plan. Elle a progressé dans ses six domaines prioritaires, notamment par l’intégration des services et la simplification de l’accès pour les résidentes et résidents, le financement de 19 organismes communautaires pour renforcer la capacité dans les domaines prioritaires, et la participation à la recherche de solutions de rechange plus sécuritaires pour l’intervention en cas de crises de santé mentale et de consommation de substances. Les prochaines étapes comprendront la conception d’une stratégie de réduction de la pauvreté, la collaboration avec les partenaires communautaires pour réduire la violence conjugale ainsi qu’une formation pilote sur la lutte contre la stigmatisation tenant compte des traumatismes destinée au personnel fournissant des services de première ligne et des services de soutien.

Cette information sera présentée au Conseil le mercredi 12 juillet.

Articles récents

Partager cette page

Restez connecté•e avec nous

Adresse courriel :
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON K1P 1J1