L’atelier « Le pouvoir de l’expression » à la Cour des arts offre un exutoire artistique aux personnes sans domicile fixe

Depuis décembre 2023, l’équipe de la Direction générale des loisirs, de la culture et des installations au Cour des arts organise des ateliers artistiques gratuits de deux heures, qui ont lieu aux deux semaines, pour les personnes sans domicile fixe. Ces ateliers « Le pouvoir de l’expression », animés par les résidents partenaires de la Cour des arts, mettent l’emphase sur les intérêts des participants dans diverses disciplines artistiques.

Ce projet pilote est le fruit d’une collaboration entre la Cour des arts et l’Équipe d’engagement communautaire des Services sociaux. Il vise à créer un espace sécuritaire permettant aux participantes et participants de s’exprimer librement, de mieux se faire entendre, et de stimuler et perfectionner leurs compétences. Au cours des mois où le programme s’est déroulé, il a touché plus de 40 personnes d’âges, de milieux et d’expériences différents.

Ron est un participant régulier qui a découvert le programme grâce au bouche-à-oreille. « J’essaie d’y assister régulièrement, explique-t-il, et je suis venu depuis janvier ». Il est évident qu’il apprécie le temps qu’il passe au sein de la communauté artistique, car il parle avec enthousiasme de ses expériences. Lorsqu’on lui demande quel est son projet préféré, il mentionne l’animation image par image, une technique cinématographique qui consiste à manipuler physiquement des objets et à les photographier par petits incréments pour créer un mouvement lorsqu’ils sont reproduits. Il se souvient d’avoir animé un OVNI, d’avoir d’abord été frustré et d’avoir froissé son travail. Cependant, la suggestion de son instructeur d’incorporer le papier froissé dans son film s’est avérée être une percée créative. Après l’atelier, son film et d’autres œuvres ont été projetés sur des écrans de la rue Rideau, avec l’autorisation de la ZAC de la rue Rideau, un moment de grande fierté pour tout artiste.

Malgré l’hésitation initiale de Ron quant à ses compétences informatiques, il a été en mesure de manipuler des sons et des rythmes pour créer une piste sonore au cours de l’atelier de production musicale. Il a persévéré et a acquis une nouvelle compétence. Les participants ont également eu l’occasion de découvrir la peinture, la danse et la sérigraphie sur t-shirts, entre autres. Certains viennent régulièrement, tandis que d’autres viennent seulement une fois; ils peuvent participer aussi peu ou aussi souvent qu’ils le souhaitent. « J’aimerais pouvoir participer à tous les ateliers, explique Ron, mais comme je n’ai pas de domicile, il m’est difficile d’assister à chacun d’eux ».

L’acte de créer de l’art peut être une activité vulnérable, en particulier pour ceux qui sont naturellement sur leurs gardes. Depuis le début, ces ateliers ont pour but de fournir aux membres sans domicile fixe un espace psychologiquement sécuritaire et ouvert. La participation répétée à ces ateliers a permis de nouer des amitiés et des liens qui vont au-delà de la création artistique. L’art qu’ils créent est beau, reconnu et légitime, et c’est quelque chose qu’ils contrôlent totalement et pour lequel ils disposent d’une licence artistique. Lorsqu’ils prennent part à ces ateliers, les participants sont d’abord des artistes et sont perçus comme tels.

Soutenir les artistes

Le samedi 1er juin, venez saluer la force et le talent de ces artistes aux Portes ouvertes de la Cour des arts(lien externe). Les visiteurs pourront admirer les œuvres d’art de près et soutenir les participants aux ateliers « Le pouvoir de l’expression » en achetant des t-shirts à l’effigie de leurs créations. Dans le cadre de Portes ouvertes Ottawa, cet événement est l’occasion pour toute la famille de s’amuser, tout en redonnant à la collectivité.

Articles récents

Partager cette page

Restez connecté•e avec nous

Adresse courriel :
Téléphone : 613-580-2483
Adresse : 110 Laurier Ave W, Ottawa, ON K1P 1J1